Fabriquer soi-même une fausse cheminée décorative en bois

Pour un look ancien et une ambiance chaleureuse dans une pièce de l’appartement, une fausse cheminée décorative en bois peut produire l’effet et le charme recherchés. Malgré l’absence et l’impossibilité d’avoir un feu de bois auprès duquel l’on peut se réchauffer, elle crée une atmosphère chaleureuse, surtout quand elle meuble l’espace avec un décor sublime.

Ainsi, quand il n’est pas possible de poser une cheminée à bois pour décorer une pièce, une fausse cheminée en bois permet d’habiller agréablement un pan du mur et de créer une mise en scène décorative. Pour réaliser soi-même cette fausse cheminée, du bois et des objets décoratifs sont nécessaires ainsi d’autres matériaux et des équipements, en vue de les assembler minutieusement.

Fabrication d’une fausse cheminée décorative : le matériel nécessaire

L’élaboration du plan ou la définition de l’esquisse de la fausse cheminée permet d’entrevoir le matériel et les équipements nécessaires pour la réalisation de cet ouvrage. Ce plan ou cette esquisse permet de prédéfinir les dimensions de la cheminée ainsi que celles des divers matériaux afin de les adapter à l’emplacement choisi. Le choix de la couleur et si possible des objets décoratifs devra tenir compte de la couleur de l’intérieur afin de faire prévaloir une parfaite harmonie.

Fabriquer sa fausse cheminée décorative

Pour la réalisation de la fausse cheminée décorative, il faut prévoir :

  • des planches (de médium, de contre-plaqué, de coffrages).

Faites découper par un menuisier les planches de médium d’épaisseur 18 mm qui serviront pour les façades et les côtés des colonnes, le devant, les côtés et le plateau de la corniche. Le contre-plaqué prédécoupé, d’environ 5 mm d’épaisseur, servira pour le fond de la cheminée. Les planches de coffrages serviront pour les plinthes.

  • des baguettes,
  • une scie,
  • une éponge humide pour enlever les résidus de colle
  • des clous,
  • de la colle,
  • la peinture,
  • un papier de verre,
  • un marteau,
  • un pinceau
  • des objets décoratifs

Les étapes de la fabrication

Après la préparation des différents éléments aux formes et aux dimensions requises, la fabrication va consister à clouer et à coller les différents bois entre eux, en procédant par étapes. En moyenne, les dimensions d’une fausse cheminée sont d’un peu plus d’un mètre pour la hauteur, un mètre et demi pour la largeur et 25 cm pour  la profondeur. Dans tous les cas, la taille doit être adaptée à l’emplacement choisi.

  • Assemblages des différentes pièces

Les planches de médium, destinées aux colonnes doivent être assemblées dans les sens de la longueur. Pour bien les fixer, il convient d’appliquer la colle avant de les clouer entre elles. Il est important de les assembler deux à deux. Les différentes colonnes, ainsi, constituées sont disposées, sur leur hauteur contre le mur, lorsqu’elles sont bien sèches. Ce sont elles qui servent de piliers de la fausse cheminée.

Les opérations qui ont servi pour l’assemblage des colonnes, sont également exécutées pour l’assemblage de la corniche qui est également appelé le ‘’manteau’’. Ainsi, les deux côtés du manteau seront fixés en appliquant la colle et en utilisant les clous pour renforcer cet assemblage. Le haut ou le dessus doit être également assemblé. Lorsque la corniche, est bien sèche, elle est emboitée sur les colonnes. Puis, le fond de la fausse cheminée décorative est constitué en fixant, à l’arrière, un contre-plaqué, le long des tranches intérieures des piliers.

Déposer quelques éléments de décoration

  • Réalisations des plinthes et la pose des baguettes

Pour réaliser les plinthes, des morceaux de bois de palette ou des planches de coffrage peuvent être découpés. Ces plinthes sont disposées à la base des colonnes, sur le côté et sur le devant. De faible hauteur, elles doivent être découpées en fonction de la largeur des colonnes. Elles sont d’abord placées à blanc pour vérifier si l’angle de coupe est bien adapté avant de les encoller à l’arrière. Puis, elles sont placées en les maintenant plaquées durant un instant. Une scie est utilisée pour découper les baguettes que l’on pose sur les colonnes et sur le dessus de la corniche.

  • La peinture

Le choix de la couleur doit tenir compte de celle du mur ou de la pièce afin de créer une harmonie et de sublimer l’ouvrage. Il faut privilégier une couleur qui se marie avec celle de l’intérieur de la pièce en vue d’intégrer avec élégance la fausse cheminée décorative dans la maison. Avant de peindre, il faut poncer les différentes surfaces avec du papier de verre, les lisser parfaitement, puis les dépoussiérer.

  • La décoration

La fausse cheminée décorative qu’il faut habiller avec des objets ou des accessoires d’embellissement. Plusieurs objets de décoration peuvent être utilisés au gré de vos fantaisies : des couronnes de branches en conifères, des figurines, des branches de sapin, des citrouilles, de petites buchettes, des fleurs printanières. Une guirlande lumineuse peut conférer une lueur de feu ou une touche romantique. Pour créer une ambiance festive et conviviale, un ensemble de bougie artificielle sans flamme s’avère utile, un miroir derrière reflétera agréablement les flammes scintillantes.

Related Posts

Add Comment