Préparer son bois pour les soirées d’hiver

Autrefois relégué aux oubliettes, le bois devient un moyen de chauffage de plus en plus populaire, non seulement à cause de son caractère vintage, mais également au vu des avantages écologiques qu’il offre. Car contrairement aux énergies fossiles que sont le fioul, le charbon et le gaz, il est une source renouvelable d’énergie. Toutes les espèces ne se valant pas, nous allons examiner la meilleure façon de préparer son bois pour les soirées hivernales.

Taux d’humidité

L’humidité a de loin le plus grand effet sur la valeur calorifique du bois. Toute l’eau devra bouillir avant qu’il ne brûle, ce qui réduira l’énergie nette libérée. D’ailleurs, les bûches sèches libèrent environ deux fois plus d’énergie que des bûches vertes. Le bois humide brûle en libérant une fumée épaisse et une grande quantité de goudron.

Tas de bois

Ces goudrons sont corrosifs et peuvent potentiellement endommager le revêtement de la cheminée, augmentant le danger d’un feu de cheminée. Vous devriez toujours prendre soin de brûler uniquement des bûches séchées, soit en les achetant déjà sèches, soit en achetant des bûches vertes et en les séchant vous-même.

Densité du bois

Lors de l’achat de bûches, il est courant pour le vendeur de vous faire savoir si elles proviennent d’essences de feuillus (bouleau, châtaignier, chêne, érable, hêtre etc.) ou de résineux (cyprès, pin, sapin). La différence générale est que celles des feuillus ont tendance à être plus denses que celles des résineux.

Le bois dense brûle pendant une période de temps plus longue et dégage également une plus grade quantité d’énergie. De même, ce type de bois est plus facile à stocker, car il occupe un moindre espace. Toutes ces caractéristiques font des feuillus le meilleur choix pour agrémenter vos soirées d’hiver.

Faire sécher vous-même vos bûches

Les bûches vertes sont considérablement moins chères à l’achat que celles qui ont déjà été séchées, mais elles sont plus lourdes et nécessitent plus d’espace. Le temps d’abattage est important car la teneur en eau des arbres est plus faible en hiver qu’au printemps. L’hiver constitue donc la meilleure période pour effectuer votre achat. Le bois à sécher doit être empilé sur des supports dans un endroit ensoleillé et venteux, idéalement sous une couverture étanche avec les côtés ouverts.

Boire son bol auprès de sa cheminée

De préférence, le tas devra être placé de sorte à ce que les vents dominants le traversent. Si possible, les tronçons coupés transversalement doivent être débités en bûches de moins de 10 cm de diamètre. Cela permettra à l’humidité de se déplacer plus facilement du centre vers la périphérie. Pour obtenir une plus faible teneur en humidité, il est conseillé d’entreposer les bûches découpées à l’intérieur quelques jours avant leur utilisation.

Préparer votre bois constitue la meilleure façon de savourer les soirées hivernales assis devant votre cheminée. En optant pour des bûches de bois dense bien séchées, entreposées près de votre abri de jardin, vous êtes assurés d’avoir une combustion sans fumée tout en réduisant considérablement votre consommation. Si vous habitez dans une zone rurale vous pouvez aussi choisir de faire sécher vous-même vos bûches pour un résultat encore plus probant.

Related Posts

Add Comment